24 janvier 2010

LA BURKA

La burka fait parler d'elle. Beaucoup trop à mon avis. Et pour mettre un point final à cette situation d'intégrisme galopant, ainsi qu'à tous les discours répugnants que l'on peut entendre, et qui se veulent justifier cet harnachement d'un autre âge dont le seul mérite est de discréditer aux yeux de la majorité du public les femmes musulmanes qui les portent et leurs maris (quelques fois leurs tortionnaires d'ailleurs) qui les encouragent -ou les forcent- à le faire, ne faut-il pas l'interdire définitivement partout par une loi, excepté bien sûr dans la résidence de l'intéressée si cela lui chante de l'endosser.

Car la vérité est bien là : rien dans le Coran -et ce sont des imams eux mêmes qui le précisent, et on ne peut pas dans ce domaine les accuser de partialité- n'impose à la femme musulmane le port de cet accoutrement choquant. D'autant plus choquant dans un pays où les femmes se sont tant battues pour qu'un tel avilissement ne leur soit imposé. Je m'étonne d'ailleurs à ce propos du peu de réaction qu'ont les mouvements féministes vis à vis de cette situation qui peut devenir à long terme insupportable pour l'ensemble des femmes.

Et que l'on ne dise pas que le fait d'interdire la burka sur un sol laïque va stigmatiser les passions des uns envers les autres. Il me semble au contraire qu'accepter passivement une telle situation, si à l'opposée de l'idée de la place des femmes au sein de la population que se font les occidentaux, risque bien d'avoir l'effet contraire à celui recherché : stigmatiser les esprits laïques contre la religion musulmane.. 

Alors les politiques auront-ils assez de c...s pour faire voter cette loi, qui les privera peut-être d'un certain nombre de voix aux prochaines élections ??...Mais il faut savoir ce que l'on veut : ou faire supporter à la majorité d'une population une situation qui risque de dégénérer, et laquelle elle s'oppose , ou étouffer dans l'oeuf cette situation qui risque de déraper dans le mauvais sens. Et tant pis pour les socialaux qui vont sûrement y trouver à redire, mais qui se cachent derrière leur doigt en refusant de signer la loi, en ne cherchent pas non plus à l'interdire. Car il faut se rendre à l'évidence : le port de la burka est contraire à l'esprit des lois françaises. Et sans aller aussi loin que Le Pen, il est clair que l'intégration d'une minorité dans un pays commence par le respect des lois qui le gouverne. Je ne parle pas là de la majorité des musulmans qui l'ont bien compris, mais de ceux qui prétendent imposer leur façon de vivre à une population qui les a accueillis.

Alors, bien que cela puisse être regrettable, laissons aux pays orientaux qui prêchent un intégrisme à outrance l'application de ces pratiques barbares. Mais ne les autorisons pas dans notre pays qui a tant combattu pour la liberté et l'égalité de l'ensemble des citoyens et citoyennes qui le compose   

Posté par georges1311 à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur LA BURKA

Nouveau commentaire